Au départ du Souchay, randonnez le long des affluents de l'Evre et découvrez des ouvrages d'arts tels que le pont de Bohardy du XVème siècle ou les piles du viaduc du Petit Anjou. Visitez la Chapelle Saint Avoye.

 

Découvrez cette randonnée en vous amusant grâce au Geocatching.

 

rando-avoye-bohardy-pont-r_drouet-3022.jpg

randonnee-avoye-pont-bohardy-saint-remy-mauges

 

Conseils + :

Vous pouvez créer vos variantes en couplant cette randonnée avec :

- Du buis à la Trézenne à La Boissière sur Evre

- Le chemin des potiers au départ du Fuilet

 

Ne randonnez pas sans votre pique-nique du terroir : composé de spécialités locales préparées pour vous par un artisan, il recèle des trésors de gourmandise !

randonnee-duree.png

Durée de la randonnée

rando-km-distance.png

Distance en km de la randonnée

rando-voie-goudron.png

Pourcentage de voie goudronnée de la rando

depart-rando.png

Départ de la Rando
4h 15km 21% Place des peupliers

telecharger-la-fiche-vert.png

Télécharger la fiche rando

Itinéraire en cours de vérification

randos-trace-gps-une-autre-loire.png

Télécharger la trace GPS de la randonnée

 

pont_bohardy_montrevault.jpg

Randonnée à Saint-Rémy-en-Mauges pont Bohardy

Le pont de Bohardy :

La découverte d'une hache en bronze sous l'une des huit arches de cet édifice du XVème siècle atteste d'une présence humaine en ce lieu de Bohardy environ mille ans avant Jésus-Christ. Si l'on s'en réfère aux archives de l'évêché, nous pouvons constater que, pour rattacher Bohardy à la commune de Montrevault, les conseillers municipaux de Montrevault avaient largement abreuvé leurs collègues de Saint-Rémy !!


chapelle-ste-avoye-st-remy-en-mauges.jpg

Randonnée à Saint-Rémy-en-Mauges chapelle Sainte Avoye

La Chapelle Saint Avoye :

La protection de Sainte Ursule est sollicitée dans le sanctuaire suite à une légende. Ursule une petite fille de 5 ans participe à la messe de minuit au château de Clérembault. Au retour, un très gros animal sauvage, un loup peut être, effraie toute la famille. Ursule pense alors qu’en construisant une chapelle sa peur s’effacera. La tradition veut qu’on y conduise les enfants peureux afin d’obtenir leur guérison.


spectacle-son-et-lumiere-jacquou-le-croquant-st-remy-en-mauges-2014.jpg


Spectacle Jacquou le Croquant :

Parmi les plus célèbres séries télévisées, Jacquou le Croquant a marqué une génération par le petit écran à la fin des années soixante. Saint Rémy-en-Mauges, petite commune du Maine-et-Loire, au coeur des Mauges, fait revivre le destin tragique de Jacquou le Croquant à travers une scénographie entre théâtre, son et lumière. Un spectacle nocturne unique au coeur des Mauges présenté et animé par les habitants (300 bénévoles) de Saint Rémy-en-Mauges et des environs tous les 2 ans en juillet.

www.jacquou-le-croquant-spectacle.com


 

randonnee-avoye-st-remy-en-mauges_11.jpg

Randonnée à Saint-Rémy-en-Mauges vue sur étang

Le géocaching :

Le géocaching est une vraie chasse au trésor pratiquée à l'extérieur à l'aide d'appareils GPS. Les participants rejoignent des coordonnées spécifiques où ils tentent de trouver la géocache (boîte) qui y est dissimulée. Voici les coordonnées d'une géocache à proximité du sentier : entrez ces coordonnées (N 47° 16.000 W 001°02.813) dans votre GPS et suivez le... ou connectez vous à www.geocaching.com
Si vous prenez quelque chose de la géocache (ou "cache"), laissez-y quelque chose de valeur égale ou supérieure.
Bon courage...


Source : www.geocaching.com


randonnee-avoye-st-remy-en-mauges_34.jpg


Les affluents de l'Evre :

Le ruisseau de l'Avoye faisait tourner autrefois 2 moulins sur la commune (le Moulin Haut et le Moulin Bas). 4 ruisseaux font partie du bassin versant de l'Evre : l'Avoye, la Trézenne, la Coreillière et la Croultière, sur lesquels pas moins de 7 moulins étaient en activité.


moulin-billon-st-remy-en-mauges.jpg


Le moulin Billon à Montrevault


petit-anjou-amis-ponts-ce_19.jpg


Le Petit Anjou :

Le petit train départemental, Le Petit Anjou, a sillonné les Mauges de 1899 à la fin de la guerre 39/45, en traversant l’Èvre sur le viaduc dont la construction commença en 1897. Le 20 juillet 1944, ce viaduc, long de 166 mètres et d’une hauteur de 30 mètres, qui reliait Beaupréau à Nantes, est bombardé par l’aviation alliée.