Randonnée Des moulins à la vigne au Mesnil-en-Vallée

Une rando au cœur des Mauges, en bord de Loire et sur un terroir typique de l'Anjou, ça vous tente?

 

Des moulins à la vigne est une randonnée des plus variées sur le territoire Une autre Loire, entre Angers et Nantes.

 

L'Anjou est le premier département horticole de France et Le Mesnil-en-Vallée en est un exemple très significatif. Tout le long du parcours, vous découvrirez tour à tour, le jardin du Presbytère, les 700 variétés de rosiers cultivées à flanc de coteaux, les vergers de Charlie La Pomme et l'AOC Anjou Coteaux de la Loire.

Durée de la Randonnée

3h

Distance en kilometre de la rando

11,3 km

Pourcentage voie goudronnée de la rando

40%

Départ de la randonnée

Place de la mairie (derrière la mairie)

Télécharger la fiche rando

Télécharger la trace Smartphone de la randonnée Télécharger la trace GPS de la randonnée

 

Randonnée des moulins à la vigne au Mesnil-en-Vallée vue sur les vignes du domaine du Haut-Puiset


AOC, Anjou Coteaux de la Loire

C’est à partir du Mesnil-en-Vallée que débute l'AOC Anjou Coteaux de la Loire, partie intégrante de l'Anjou noir, l'aire s'étend sur environ 30 ha du Sud-Est du Massif Armoricain (schistes), avec des sols bruns peu profonds. Le terroir ainsi délimité correspond à une situation de coteaux bien exposés et ventilés qui favorisent la précocité de la végétation et permettent l'obtention de vendanges surmûries, voire atteintes de pourriture noble.
L'appellation est réservée aux vins blancs liquoreux issus du pineau de la Loire (chenin). Elle constitue un vestige du vignoble médiéval d'Anjou qui était planté sur les bords de la Loire, principale voie de transport à cette époque. Cette proximité du fleuve conditionne le climat des coteaux qui se caractérise par des températures douces, avec des écarts atténués. Les vins paraissent presque légers, délicats, ce qui traduit bien les conditions de maturation équilibrées. L'aire de production est située uniquement sur les schistes et les calcaires de Montjean.

 

Randonnée des moulins à la vigne au Mesnil-en-Vallée dessin de différents moulins en Anjou


Les moulins en Anjou :

Pendant les Guerres de Vendée, les moulins permettaient d’informer aux Vendéens les mouvements de forces républicaines et de données des consignes. Mais lorsque les Bleus s’aperçurent que la position des ailes du moulin indiquait aux résistants les mouvements des troupes ennemies. Les moulins furent détruits par l’ennemi, peu échapperont à la destruction.

En 1793, les moulins servaient de télégraphe optique aux armées vendéennes par l’utilisation de la position de leurs ailes.

C’est même pour cette raison que les Mauges bénéficient de grands moulins modernes en pierre qui ont remplacé, après les événements vendéens la plupart des vieux moulins en bois détruits pour faits de guerre.


Randonnée au Mesnil-en-Vallée le château du Vaugirault


Chateau du Vaugirault

(propriété privée)

Randonnée des moulins à la vigne au Mesnil-en-Vallée vue sur les rosiers pépinières Claude Michel


Les rosiers

Les pépinières Claude Michel au Mesnil-en-Vallée font partie des 10 entreprises françaises cultivant le plus de variétés de rosiers. Parmi les 700 sortes de rosiers différents, les pépinières créées en 1906 produisent les variétés David Austin, très appréciées pour la forme magnifique des roses aux nombreux pétales.
Sources : Pépinières Claude Michel : www.pepinieres-claude-michel.com, 02 41 78 92 48


Randonnée des moulins à la vigne au Mesnil-en-Vallée la vallée de la Thau


La vallée de la Thau

La Thau est un ancien bras de la Loire dont l’amont a été déconnecté par la construction de la digue au XIXème siècle. Elle serpente au fond d’une vaste vallée sans relief, couverte majoritairement de prairies inondables par les crues de la Loire et/ou les apports du bassin versant de la Thau. Cependant, l’affaissement du lit du fleuve depuis les années 70 a réduit la fréquence et l’ampleur des inondations dans la vallée de la Thau. Les terrains deviennent labourables et l’intérêt des prairies naturelles humides diminue. Les prairies de fauche que l’on y trouve sont très favorables, en période de nidification, à la présence d’une population d’oiseaux caractéristiques : Courlis cendré, busards, Tadorne de Belon, Vanneau huppé... Au printemps, il est possible d’entendre le Râle des genêts, une espèce rare, dont les basses vallées angevines toutes proches constituent le bastion à l’échelon européen. Au printemps et à l’automne, de nombreux oiseaux migrateurs transitent par la vallée de la Thau : passereaux, limicoles (bécassines et chevaliers), hérons... Des canards hivernent si les niveaux d’eau sont suffisants. Cet intérêt avifaunistique (en particulier pour le Râle des genêts) a justifié l’intégration de la vallée de la Thau dans le Réseau Natura 2000.
Source : Syndicat mixte des bassins Evre-Thau-St-Denis